Sélectionner une page

Plagiat Musique

 Tous les artistes qui écrivent et composent leurs propres chansons sont amenés à puiser leur inspiration dans leur environnement, et dans les titres qu’ils écoutent eux-mêmes. En effet, il est totalement naturel de voir qu’un musicien interprète des airs qui peuvent en rappeler d’autres car, même s’il existe de nombreuses combinaisons, il n’est pas possible d’empêcher toute similitude avec des mélodies déjà réputées. Cependant, les points communs peuvent devenir trop criants, et engendrer des accusations de plagiat. Afin d’éviter cela, il faut trouver le bon équilibre, permettant d’emprunter certains éléments à son environnement, sans jamais être dans la copie.

Le plagiat Musique, un phénomène qui existe depuis toujours.

Aujourd’hui, le simple fait de réutiliser un air ou des accords peut entraîner des poursuites juridiques, et les artistes concernés par ce genre d’accusation ont déjà dû payer le prix fort. Mais, contre toute attente, ce que l’on appelle actuellement du « plagiat » était plutôt considéré comme un hommage entre les XVIIe et XIXe siècles.

Pour illustrer cette vérité au sujet du plagiat dans la musique classique, on peut comparer l’introduction du Larghetto du Concerto pour clavecin en fa mineur BWV 1056 de Jean-Sébastien Bach avec le Concerto pour flûte en sol majeur TWV51:G2 de Georg Philip Telemann. Très concrètement, Bach était à la fois contemporain et amateur de Telemann. Il assumait totalement les emprunts qu’il effectuait à son modèle, et Telemann appréciait cet hommage.

À l’époque, il n’aurait jamais été question de poursuivre quelqu’un pour plagiat musique, bien au contraire. Les emprunts étaient plutôt considérés comme une norme, mais aussi une manière créative de faire un clin d’œil aux artistes dont on s’inspirait très fortement.

De nombreuses autres pointures se sont inspirées d’œuvres pour créer leurs propres compositions classiques. Parmi eux, on peut citer Wolfgang Amadeus Mozart, qui utilisait beaucoup les œuvres de Johann Michael Haydn. En ce sens, il y a une ressemblance flagrante entre la Symphonie n°37 de Mozart et la Symphonie n°25 de Johann Michael Haydn, bien que celle-ci n’ait été mise en évidence que tardivement, au début du XXe siècle.

Finalement, pendant plusieurs centaines d’années, les artistes qui étaient imités se sentaient plutôt flattés, et il n’y avait jamais de poursuite judiciaire, car la pratique relevait davantage de l’hommage. Mais dans notre société contemporaine, les choses ont radicalement changé : des lois protègent les auteurs, et ceux-ci peuvent obtenir des dommages et intérêts si la justice admet qu’il y a effectivement eu un plagiat.

En 1851, la création de la Société des Auteurs et Compositeurs et Éditeurs de Musique (SACEM) a accéléré la valorisation de chaque œuvre unique, et permis la mise en place de lois pour réellement protéger les auteurs.

Comment éviter de faire du plagiat musique ?

Vous prenez des cours de guitare à domicile et vous souhaitez vous inspirer de vos artistes préférés pour imaginer vos propres compositions ? La frontière avec le plagiat peut être assez poreuse, et il faut en avoir parfaitement conscience pour éviter de tomber dans ce piège, surtout si vous aspirez à faire carrière dans la musique.

Si vous appréciez vraiment une chanson, vous pouvez tout simplement réaliser une reprise. Dans ce cas, vous devez absolument créditer l’artiste d’origine, tout en veillant à ne pas monétiser la vidéo si vous la publiez sur les réseaux sociaux et / ou en promotion YouTube.

Au moment de créer, assurez-vous que les enchaînements de notes et d’accords ne sont pas trop similaires à ceux des titres dont vous avez pu vous inspirer. Au moindre doute, rien ne vous empêche de comparer les partitions. Idéalement, vous pouvez aussi demander l’avis de professionnels, pour vous assurer d’éviter tout risque d’avoir des poursuites plus tard.

Dès lors que l’on aspire à partager sa musique sur Internet et en concert, il faut comprendre les risques associés au plagiat musique et éviter cet écueil à tout prix.

Envie de diffuser votre MUSIQUE
sur internet à grande échelle ?

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour découvrir

COMMENT PROMOUVOIR ET DÉVELOPPER VOTRE PROJET ARTISTIQUE ?

Vos informations sont protégées.

Vous êtes un artiste...

Promouvoir sa musique, c'est pas si simple…

Et donc, naturellement, vous vous concentrez sur votre musique.

Le problème, c’est que malgré votre travail…

Vos streams ne décollent pas.

Et votre nombre d’abonnés stagne.

Vous aimeriez bien faire un peu de promotion pour agrandir votre public.

Mais vous n’avez pas le temps car vous n’avez qu’une chose en tête :

La musique…

Et c’est tout à fait normal !

Avec Promo-media-musique, vous n’avez plus à vous soucier de chercher une stratégie pour trouver un public.

 

Nous le faisons à votre place.